Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 20:36
Un portefeuille oublié dans le tramway : la conductrice condamnée pour vol

Une salariée de la Compagnie des Transports Strasbourgeois (CTS) a été condamnée hier pour le vol d’un portefeuille oublié dans la rame de tramway qu’elle conduisait.


Elle dit ne pas savoir ce qu’elle a pu en faire. « Je ne me souviens pas d’avoir trouvé ce portefeuille, explique la prévenue de 52 ans. Je ne sais pas ce qu’il est devenu. Mais je suis responsable du fait qu’il ait disparu. »


Les images de la vidéosurveillance captées dans le tramway de la ligne A, le 6 juin dernier, montrent qu’elle prend en main, à son terminus, le portefeuille oublié sur un siège par un passager.


Ni le poste de contrôle de la CTS, ni le collègue qui l’a remplacée plus tard dans la cabine n’ont entendu parler de ce portefeuille retrouvé. « J’ai mal fait mon travail », constate sur ce point la quinquagénaire, qui n’a jamais fait parler d’elle en dix-sept ans de carrière dans l’entreprise, et qui n’est pas plus connu de la justice. « Il n’y a aucune preuve qu’elle ait sorti ce portefeuille du tram » « La seule explication, c’est que vous l’avez gardé », tranche la procureure Françoise Toillon. La magistrate évoque « un mécanisme de défense psychologique » mais pour elle « tout la désigne ». Elle requiert trois mois de prison avec sursis.


« Pression, concentration, horaires... », l’avocate de la défense tente de trouver la raison du trou de mémoire de sa cliente : « Elle ne se souvient pas car dans son travail, elle est préoccupée par beaucoup d’autres choses. » Autre hypothèse : une trappe dans le dos de la conductrice aurait pu rester ouverte, permettant à un passager d’attraper l’objet. « C’est un problème qui existe vraiment », fait-elle valoir en présentant une question posée à la direction par les délégués du personnel. Le conseil conclut : « Il n’y a aucune preuve qu’elle ait sorti ce portefeuille du tram. »


La CTS pourrait prendre des sanctions disciplinaires allant jusqu’au licenciement


Le tribunal a reconnu la conductrice coupable de vol aggravé, en raison notamment de sa qualité de chargée de mission de service public, et l’a condamnée à deux mois de prison avec sursis.


La CTS, qui attendait la décision de la justice pour se positionner, pourrait prendre des sanctions disciplinaires allant jusqu’au licenciement.

[ Source ]


http://img.over-blog-

kiwi.com/0/55/07/74/20140610/ob_11edeb_signaturemelunsa.jpg

Partager cet article

Repost 0
Publié par L'équipe UNSA Soléa - dans Le saviez-vous ?
commenter cet article

commentaires

http://img.over-blog-kiwi.com/0/55/07/74/20151205/ob_79610d_11401505-784547611660765-6451789506624.jpg

http://unsa-solea.fr.nf/

unsa.solea@gmail.com

Recherche

Météo

Mots-Clés :

Nom de domaine